Accueil

Il est important de penser à l’évolution de la société. Tant sur la vie que sur chaque facette des attraits de la vie en communauté, tout est important. De nombreuses questions viennent alors étoffer le doûte de chaque individu quant à l’avenir, car même le présent est incertain. Il faut dire que la jungle urbaine est d’autant plus dangereuse que la jungle à proprement dit.

En outre, de nombreuses contraintes surtout liées par les besoins de la civilisation viennent avec la société occidentale moderne. Des contraintes qui tendent à évoluer avec le temps puisque les demandes augmentent de jour en jour. Avec cela, de nombreuses interrogations se posent touchant notamment l’alimentation, l’énergie et surtout l’évolution globale de la vie au futur.

Histoire de la société occidentale

Notre objectif est d’être une plateforme de réflexion. En effet, le monde dans lequel nous vivons est loin d’être parfait et c’est un euphémisme. Si les problèmes du présent sont encore sujets à de nombreuses analyses, les contraintes du futur viennent déjà ternir cette civilisation parfaite, cette utopie que tout le monde chérit de voir un jour. Après tout, qui ne rêve pas de voir un monde où l’égalité règne et où les guerres sont bannies où tout le monde pourrait se développer au niveau personnel en ayant une limite que la liberté d’expression et d’action ? Tout cela encadré par la sagesse d’un système qui prône cette liberté et le bien de la communauté au sens large.

Bien entendu, les sociétés occidentales ne sont pas que problèmes. De nombreuses évolutions sont à leur actif. Des changements positifs et des avancées conséquentes sont due à des esprits brillants, dans de nombreux domaines. Une pléthore de noms vient étoffer la beauté de la stèle ayant contribué à l’évolution de la société.

L’occident est, avant tout, un concept empreint de culture et d’histoire.

Il faut savoir que l’occident est, avant tout, un concept empreint de culture et d’histoire. Une histoire puisque de nombreuses générations se sont succédé et ont fourni leurs apports à l’édifice tel qu’on le connait actuellement. Tout cela forme l’évolution qui s’est faite au cours des siècles. Au niveau culturel, c’est la spécificité qui prône.

Ce sont d’autant de points importants définissant à la fois la société occidentale, mais aussi l’importance et l’envergure de la civilisation occidentale. Des points qui forment la base de son présent et la structure de son futur.

Les sociétés occidentales : qui sont-elles ?

Lorsqu’on parle de l’occident, on pense directement à une certaine partie de la planète. Pourtant, il n’est pas seulement question de délimitation géographique. C’est, avant tout, une délimitation culturelle plongeant ses racines dans l’univers judéo-chrétien au prolongement islamique où le monde gréco-romain est omniprésent. Notons que ces cultures sont passées par 4 grandes phases qui sont les balises de leurs évolutions. Chacune des phases représentant un contexte géographique spécifique que l’on pourra identifier à travers l’histoire.

En outre, toujours dans ce contexte culturel, il est bon de noter que la valeur linguistique occidentale à savoir les trois grandes familles linguistiques slave, romane et germanique viennent tous du latin et du grec dont les influences sont véritablement présentes. Il en va de même pour le système d’alphabet, l’écriture, la base du calendrier moderne, les lois actuelles ainsi que toutes nos manies et habitudes. On parle toujours d’une influence culturelle qui s’est posée sur une limitation géographique.

Sinon, en parlant du contexte géographique, pour aller plus en profondeur, ce sont les quatre grandes phases qui le définissent. La première phase étant le Proche-Orient, la deuxième pour le monde gréco-romain, c’est-à-dire, la zone méditerranéenne, la troisième phase par le moyen-âge européen et la dernière par la domination mondiale. Chaque phase étant importante et spécifique au niveau historique.

Pour pouvoir s’avancer dans l’analyse du présent, il faut obligatoirement se référer au passé. À partir de quoi, les prévisions pour le futur seront d’autant plus claires. En effet : on apprend du passé pour améliorer le présent et faire que le futur frôle enfin la perfection.

Les contraintes du futur

Outre la réflexion sur le présent, notre site notre-epoque.fr se focalise également sur le devenir de la civilisation occidentale. Penser au futur est une nécessité. On pense, à cela, à toutes ses contraintes et surtout tous les soucis qui s’annoncent à ce niveau dans le futur. Dans cette optique, on peut dire qu’on a une diversité de possibilité qui donne matière à réflexion. Pour cela, nous nous sommes fait assister de spécialistes de la prospective économique et environnementale, ainsi que d’une spécialiste de la divination travaillant dans la voyance amour en ligne et surtout très intéressée par la collapsologie. Ce n’est pas tant ces capacités et son expertise de l’avenir amoureux que sa connaissance de données essentielles en matière d’écologie et sa connaissance des principaux ouvrages fondateurs qui nous intéresse. On peut retrouver les principales données permettant de prévoir l’avenir sur le site de l’association Adrastia.

Les matières premières et l’énergie

Parmi toutes ces contraintes et tous ces soucis à venir auxquels l’humanité devra faire face, la question touchant l’or bleu fait partie des récurrents. En effet, il est impossible pour la civilisation occidentale de se soustraire à l’utilisation de l’eau. Or, l’eau potable se fait de plus en plus rare. Ce qui en fait une denrée d’autant plus valeureuse dans la mesure où la population occidentale tend à augmenter conséquemment. Certes, d’autres coins de la planète connaissent une plus grande explosion démographique. Seulement, l’occident ne peut en aucun cas fermer les yeux sur ce problème qui se veut être vital.

Il y a également la question touchant l’énergie. Elle est loin l’époque de la découverte du feu où tout était encore disponible. La société occidentale fait partie des plus grands consommateurs d’énergie actuellement. Or, la grande majorité de cette consommation est essentiellement fossile. Clairement, l’énergie fossile que nous utilisons actuellement n’est pas éternelle. La planète a mis des milliards d’années pour en produire et il faudra le même laps de temps pour se régénérer. La transition énergétique est donc une nécessité et une question d’envergure pour les sociétés occidentales. Rappelons-le, les énergies fossiles sont composées du charbon, du pétrole et du gaz.

Pour synthétiser le chemin intellectuel : des sciences vers l’empathie et l’amour

Le déclin de la production des matières premières qui ont permis notre essor et nos sociétés croissantes va mécaniquement les faire décroître. Les énergies renouvelables et la croyance scientiste sont des mirages.

La croyance en laquelle une société sous tension ne peut qu’enfanter de la violence et de la misère va de soit. Néanmoins, la sidération pourrait être telle qu’une société basée sur l’entraide pourrait émerger, sur des modèles de communautés résilientes.